banner

Glossaire des Termes de Défaillance

Effet de barbe d’étain ou de zinc en électronique – « whiskers »

La croissance de barbe d’étain, qui est une structure  cristallographique, est connue pour provoquer des courts-circuits dans les composants électroniques.

Erosion ou dommage par cavitation

Le processus de détérioration de surface et de perte de matériau de surface due à la génération de poches de vapeur ou de gaz à l’intérieur du flux de liquide.

Fatigue de contact

Généralement trouvée dans les roulements à billes ou à rouleaux, la fatigue par contact est l’endroit où le mouvement des pièces de roulement provoque une contrainte de cisaillement dans les surfaces courbes résultant en une fissuration superficielle et de l’écaillage (pitting).

Corrosion

Les surfaces peuvent être protégées contre la corrosion par l’application de revêtements spécialisés et, le cas échéant, par l’introduction de contraintes résiduelles de compression.

Fatigue

L’initiation et la propagation des fissures peuvent être évitées ou contrôlées par l’application sur mesure de contraintes résiduelles de compression durables

Dommage par corps étranger – FOD

Lorsqu’un composant est endommagé par un corps étranger telles que des fragments de métal, des pierres et des débris.

Fretting

Deux surfaces en contact avec des petits déplacements et une forte pression génèrent des oxydes abrasifs qui marquent les surfaces. Cet endommagement accompagné de sollicitation en fatigue peuvent provoquer une fissuration. Ce phénomène peut être minimisé par un état de surface approprié et des contraintes résiduelles de compression.

Grippage

Adhérence de surfaces opposées lorsqu’elles glissent l’une contre l’autre.

Rectification

Les températures élevées de rectification peuvent générer des contraintes résiduelles de traction.

Corrosion intergranulaire

Le grenaillage multiplie les joints de grains à la surface du métal, ce qui limite les voies de passages du corrodant et réduit les attaques intergranulaire.

Macro et micro pitting 

Lorsque deux surfaces roulent et glissent en contact l’une avec l’autre, par exemple avec des rouleaux ou des engrenages, ce qui entraîne une perte de matière liée à la fatigue sur la surface.

Corrosion sous contrainte

Fissuration obtenue par la combinaison de trois situation conjointes : un matériau susceptible, un milieu ambiant corrosif et des contraintes de traction appliquées ou résiduelles. L’élimination des contraintes de traction de surface peuvent éliminer la fissuration par corrosion sous contrainte.

Usure

Ceci peut être réduit en baissant le coefficient de frottement ou en augmentant la dureté.

Soudage

La température générée par le soudage induit souvent des contraintes résiduelles de traction qui conduisent à faire chuter la limite de fatigue.

News

Fatigue Design2017, Cetim-Senlis >>

29 et 30 novembre, 2017 Pour sa 7e édition, Fatigue Design 2017 a pour objectif de présenter des démarches innovantes et des avancées scientifiques dans

Read the full article…

Read More